Information

Manger, boire, être en bonne santé

Manger, boire, être en bonne santé

Contexte

Le Dr Walter Willet est un épidémiologiste qui a commencé à explorer le lien entre nutrition et santé dans les années 1970. Il s'est rendu compte qu'il y avait beaucoup de conseils diététiques disponibles, mais qu'ils n'étaient pas soutenus par la recherche scientifique.

Manger, boire et être en bonne santé est le résultat de nombreuses années d'enquête par Willet et ses collègues et vise à aider le grand public à briser la confusion concernant ce qu'est une alimentation saine.

Manger, boire et être en bonne santé

Willet n'approuve pas la pyramide du Guide alimentaire de l'USDA qui est largement promue comme un outil pour aider les gens à créer un apport alimentaire sain. Il dit qu'il ne remplit pas son objectif de clarifier les choix alimentaires et que de nombreuses recommandations de la pyramide sont un contributeur majeur à l'épidémie actuelle d'obésité et de décès prématurés inutiles.

La pyramide USDA nous conseille de consommer 6 à 11 portions de glucides par jour, mais elle ne fait pas de distinction entre les formes saines et malsaines. Le pain blanc, le riz blanc et la pomme de terre sont classés dans la même catégorie que les céréales complètes et les légumineuses.

La pyramide conseille également de limiter la consommation de graisses sans identifier la différence entre les graisses essentielles et les graisses trans malsaines.

En réponse, Willet propose sa propre version de la pyramide alimentaire qui répond à ces problèmes. Il explique ensuite en détail une alimentation saine concernant les différentes catégories d'aliments, y compris les glucides, les graisses, les protéines, les fruits, les légumes et les boissons.

Bien que ce ne soit pas un régime amaigrissant, ni même un régime pour vaincre des maladies spécifiques, Willet avise les personnes à la diète que le contrôle du poids est le facteur de santé lié au régime alimentaire le plus important. Willet remet en question les valeurs de l'IMC et est d'avis que les plages supérieures actuelles sont trop élevées et, à ce titre, il conseille à la majorité des individus de viser les plages inférieures de recommandations pour un poids corporel sain.

Aliments recommandés

Les grains entiers, les légumes, les fruits et les huiles végétales (olive, canola, soja, arachide, soja et tournesol) sont à la base de la pyramide et ces aliments doivent être inclus dans la plupart des repas.

Le niveau suivant comprend les noix et les légumineuses qui doivent être consommées une à trois fois par jour.

Au-dessus, il y a du poisson, de la volaille et des œufs qui sont autorisés jusqu'à deux fois par jour.

Au sommet de la pyramide, aux plus petits niveaux se trouvent les produits laitiers, la viande rouge, le beurre et les glucides raffinés qui sont découragés et doivent être limités à deux portions par jour.

La pyramide comprend également des recommandations pour une consommation modérée d'alcool et l'utilisation quotidienne d'un supplément de multivitamines.

Exemple de plan de régime

Petit déjeuner

2 tasses de flocons de son
1 tasse de lait écrémé ou de soja
Banane tranchée
Toast de blé entier
1 cuillère à soupe de tartinade de fruits aux abricots

Le déjeuner

Spaghetti de maïs au pesto
Rouleau tourbillon d'olives
Sections d'orange fraîche

Dîner

Steaks de saumon grillés
Salsa à la menthe et à la papaye
Haricots verts
Couscous de blé entier
Rouleau de pumpernickel au four frais

Collation du soir

Croquant aux pêches, ananas et abricots

Pour réduire les calories à 1600 personnes à la diète, il est conseillé d'omettre le pain grillé de blé entier, la tartinade de fruits et le rouleau de pumpernickel et de remplacer le fruit croustillant par une pêche fraîche.

Recommandations d'exercice

L'activité physique quotidienne est placée à la base de la pyramide pour souligner son importance pour la santé et le contrôle du poids en améliorant le métabolisme de l'insuline et du glucose.

Regardez quelques suggestions d'exercices ici.

Coûts et dépenses

Manger, boire et être en bonne santé coûte 16,99 $.

Avantages

  • Basé sur une recherche scientifique approfondie.
  • Pas extrême et n'élimine pas les groupes alimentaires.
  • Souligne la consommation de fruits et légumes avec neuf portions par jour (sans les pommes de terre), y compris une variété de types et de couleurs pour maximiser les composés phytochimiques nutritionnels.
  • Explique la science derrière la nutrition d'une manière pratique et facile à comprendre.
  • Explique pourquoi les études sur l'alimentation fournissent souvent des opinions contradictoires ainsi que les limites des études scientifiques.
  • Souligne l'importance de maintenir un poids corporel idéal pour une meilleure santé et un risque réduit de maladie chronique.
  • Souligne l'inclusion de bonnes graisses dans l'alimentation, telles que l'huile de poisson, les noix et l'avocat qui réduisent le cholestérol LDL nocif ainsi que le risque de battements cardiaques irréguliers et de caillots sanguins.
  • Comprend des recettes et des plans de repas.
  • Fournit des conseils pour augmenter l'apport de grains entiers.

Les inconvénients

  • Approche très générale de la santé qui peut ne pas répondre adéquatement aux besoins individuels.
  • Ne fait pas de distinction entre les effets sur la santé de différentes huiles végétales et, en tant que tel, ne traite pas de la question de l'importance d'équilibrer les acides gras oméga 3 et oméga 6.

Conclusions

Les idées de Willet sont sensées et à jour et ses recommandations d'exercice quotidien et de maintien du poids idéal sont de bons conseils. Cependant, cela peut être difficile à réaliser sans des directives plus précises pour la plupart des personnes à la diète.

Il semble toujours y avoir un accent excessif sur les céréales et Willet ne traite pas de manière adéquate la question du bon équilibre des graisses dans le régime alimentaire, mais les conseils de Willet sont certainement une amélioration par rapport à la pyramide USDA actuelle.

Par Mizpah Matus B.Hlth.Sc (Hons)

Dernière révision: 25 janvier 2018

Voir la vidéo: Reportage - Eau et santé: qui croire, que boire? (Septembre 2020).